vendredi 18 mars 2016

Les Mystères de Paris - Résumé chapitre par chapitre

Gromovar, dont c'est l'idée, Julien et moi avons décidé de vous faire un résumé de ce monument, au sens propre comme au figuré, que sont Les Mystères de Paris. Vous trouverez, au fil des jours, le résumé d'un nouveau chapitre. Sauf en cas d'empêchement, bien entendu.

Les Mystères de Paris
Tome I
Première partie
Chapitre 1
Le tapis-franc
Paris, décembre 1838. Dans le quartier mal famé du palais de justice (sic), un repris de justice, le Chourineur (le Poignardeur), s'en prend physiquement à une femme dans la rue, la Goualeuse (la Chanteuse). Un inconnu s'interpose et finit par prendre le dessus sur le bandit. Beau joueur, le Chourineur reconnait sa défaite et propose aux deux autres d'aller souper dans un tapis-franc, autrement dit, un estaminet de bas étage. Un charbonnier, qui suit discrètement le trio, murmure en anglais à l'inconnu : Monseigneur, prenez garde !

Chapitre 2
L'ogresse
Le Chourineur, la Goualeuse et l'inconnu arrivent au Lapin-Blanc. Outre l'ogresse, c'est à dire la patronne de la taverne, une grande et robuste femme d'une quarantaine d'années qui répond au nom de la mère Ponisse, on découvre dans l'établissement quelques clients sortant de l'ordinaire. Deux hommes d'aspect sinistre et un adolescent sirotant de l'eau de vie. Les trois nouveaux arrivants s'installent à une table et commencent à se présenter.
Le Chourineur dit s'appeler L'Albinos et être débardeur de bois. L'inconnu, lui, prétend s'appeler Rodolphe et être peintre en éventails.
Chapitre 3
Histoire de la Goualeuse
C'est au tour de la Goualeuse de raconter sa vie. Elle a à peine plus de 16 ans et a été surnommée : Fleur de Marie, en référence à sa virginité, réelle ou supposée. C'est une orpheline recueillie vers l'âge de sept ans par une femme borgne qu'on appelle la Chouette. Mais cette dernière ne l'a pas fait par bonté d'âme. Si Fleur de Marie ne lui rapporte pas assez d'argent à la fin de la journée, elle est battue et se couche sans manger. L'horrible femme va même jusqu'à arracher une dent de la petite. Celle-ci, fuyant la mégère est bientôt accusée de vol et finit en prison où elle passe huit ans. Lorsqu'elle en sort, elle a amassé un petit pécule qui fond bien vite, par insouciance ou trop grande générosité.

Battre un enfant, bon… mais le martyriser, c’est trop fort ! (Le Chourineur) 

Chapitre 4
Histoire du Chourineur
C'est le Chourineur qui raconte à son tour son histoire. Orphelin, comme Fleur-de-Marie, il n'a en revanche jamais été recueilli comme elle. Il a dû apprendre très tôt à se débrouiller seul. Il travaille tout d'abord dans les abattoirs où il égorge les chevaux. C'est de là que lui vient son goût pour le poignard. Il s'engage ensuite dans l'armée, mais victime d'un coup de sang, il tue un serpent à coups de couteau et blesse deux autres soldats. Il n'échappe à la guillotine que pour ses actes d'héroïsme que son avocat utilise pour sauver sa tête. Il fait 15 ans de bagne où il rencontre le Maître d'école, un forçat dont on parle depuis le début du roman et qui était le seul, jusqu'alors, à avoir dominé le Chourineur au combat. Malgré tout, il met un point d'honneur à n'avoir jamais volé et il il a un emploi qui lui permet de vivre.
Non, je n’ai pas volé parce que… parce que… enfin parce que ce n’est pas dans mon idée de voler. (Le Chourineur)
Chapitre 5
L'arrestation
La police pénètre dans l'auberge et arrête les deux personnages décrits au chapitre deux. Puis arrive, enfin, le Maître d'école accompagné d'une femme qui n'est autre que la Chouette, la tortionnaire de Fleur-de-Marie. Le Maître d'école demande à la jeune fille de le suivre. Elle refuse et Rodolphe doit s'interposer. La Chouette reconnaît alors la jeune fille et lui affirme qu'elle connait ses parents et qu'ils seraient riches. Elle prend plaisir à ne rien lui révéler d'autre. Pendant ce temps, les deux adversaires sont près d'en venir aux mains.Le chiffonier entre alors dans l'établissement et murmure en anglais à Rodolphe : – Monsieur, Tom et Sarah… ils sont au bout de la rue. Rodolphe s'enfuit aussitôt non s'en avoir décoché deux coups de poing au Maître d'école. Deux hommes parlant anglais entrent à leur tour dans la taverne.
...vous savez que je ne casse guère la tête qu’à ceux qui me le demandent.(le Chourineur)

Chapitre 6
Thomas Seyton et la comtesse Sarah
Les deux arrivants s'avèrent être en fait un homme et une femme déguisée en homme,Tom et Sarah. Ils cherchent Rodolphe. Ils prennent à boire et questionnent l'ogresse. Elle leur apprend que Rodolphe vient de partir et qu'il a mangé avec le Chourineur. Ils offrent à boire au Chourineur et l'interrogent sur son commensal. L'ancien forçat les met sur la piste de Bras-Rouge, le contrebandier qui habite près de l'endroit où Rodolphe et lui se sont battus. Il ne cache pas l'admiration qu'il a pour son adversaire, ce qui ne semble pas plaire à la femme. Pendant ce temps, le Maître d'école et la Chouette préparent un guet-apens contre Tom et Sarah pour les détrousser et comptent bien remettre la main sur Fleur-de-Marie qui avait profité de la confusion pour fuir loin de sa tortionnaire.

Chapitre 7
La bourse ou la vie
Lorsque Tom et Sarah sortent, ils sont suivis par le Maître d'école et la Chouette, bien décidés à les dépouiller, avec violence si nécessaire. Parvenus à un endroit propice, le bandit saute sur Tom et l'immobilise. Il réclame de l'argent. Prise d'une inspiration, Sarah propose un marché aux brigands : une forte somme d'argent contre leur aide pour retrouver Rodolphe. Convaincus par l'appât du gain, les deux  voleurs acceptent. Le Chourineur, caché là, à l'abri de la pluie, a tout entendu. Il décide de faire tout son possible pour prévenir Rodolphe, même s'il n'a aucune idée de la façon de le retrouver. En attendant, il suit Tom et Sarah et repère le lieu où ils résident.

Chapitre 8
Promenade
En dépit du risque de rencontrer ceux qui le recherchent, Rodolphe vient chercher Fleur-de-Marie au Lapin Blanc pour l'emmener à la campagne. Il en profite pour racheter la dette de la jeune fille auprès de l'ogresse qui ne lui fait grâce d'aucun sou. La Goualeuse se réjouit à l'avance de revoir les champs et le soleil dont elle est privée à longueur de temps. Elle et Rodolphe prennent un fiacre pour Saint Denis. Fleur-de-Marie raconte à son compagnon combien la solitude et le manque d'air pur lui pèsent. Elle lui avoue, presque gênée, son amour pour les fleurs dans lesquelles elle voit la compagnie à laquelle elle aspire tant. Ils arrivent enfin à la campagne et la jeune fille peut s'en donner à coeur joie, oubliant un instant sa triste condition.

Se laisser rançonner par toi, c’est voler les pauvres qui ont droit à des aumônes. (Rodolphe à l'ogresse.)

Chapitre 9
La surprise
Alors que Fleur-de-Marie et Rodolphe conversent, Le Chourineur apparaît soudain de derrière un tronc d'arbre. Il rapporte à son nouveau maître toutes les conversations qu'il a pu surprendre depuis la veille. Rodolphe dévoile à son tour au Chourineur les raisons pour lesquelles Tom et Sarah sont à sa poursuite. Il explique qu'il est là, au lieu du rendez-vous de La Chouette et de Tom, pour surprendre leur conversation au profit de Rodolphe et pour, ensuite, tomber sur la borgnesse et lui faire avouer le nom des parents de la petite. Mais Rodolphe a un plan bien plus sophistiqué qu'il expose à son nouveau compagnon. L'essentiel en étant un piège dans lequel il compte attirer le Maître d'école et sa comparse. Nous passerons pudiquement sur le hasard improbable qui fait que Rodolphe et sa compagne se retrouve précisément au lieu du rendez-vous ou Le Chourineur est caché.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire