vendredi 28 octobre 2011

La guerre éternelle - Joe Haldeman

La Terre est en guerre contre une race extra-terrestre : les Taurans. Le soldat William Mandella fait partie d'une troupe d'élite chargée d'aller combattre l'ennemi. L'entrainement commence sur Terre puis se poursuit sur une planète particulièrement inhospitalière, censée reproduire les conditions épouvantables de la planète où sont basés les Taurans. Puis la troupe est enfin envoyée au combat ...
Le titre comporte deux mots clés : guerre et éternelle. C'est moins le substantif que le qualificatif qui lui est adjoint qui intéresse Haldeman. Cela se sent. Même si il est beaucoup question de la guerre dans les pages du roman et même presque exclusivement de cela, c'est sa durée exceptionnelle qui fascine l'auteur. 
Du fait des théories de la relativité, les soldats participants à la guerre contre les Taurans, voyageant à des vitesses proches de celle de la lumière, vieillissent moins vite que les personnes restées sur Terre. Ne me demandez pas plus d'explications, je serais bien en peine de vous en fournir. Toujours est-il qu'entre deux batailles, des décennies, voire des siècles s'écoulent. Et notre vaillant Mandella ne prend guère que quelques mois, tout au plus quelques années.
Et c'est finalement les inconvénients liés au passage du temps différent suivant les individus qui fascine l'auteur puis le lecteur. Mandella est victime de la double peine. Il voit disparaitre les uns après les autres ses frères d'armes mais le temps lui vole aussi les membres de sa famille. Pire que tout peut-être, les « bleus » qui viennent renforcer les rangs plutôt clairsemés de ses compagnons de combat ont des mentalités totalement différente de la sienne. Au niveau de ses mœurs, en particulier, il devient un objet de curiosité, voire de dégoût.
Alternant des scènes de combat, rares et plutôt bien foutues avec des passages plus propices à la réflexion mais jamais ennuyeux, cette Guerre Éternelle renouvèle plutôt pas mal le genre de la guerre spatiale.

6 commentaires:

  1. Il en existe une très bonne version BD.

    RépondreSupprimer
  2. @ SBM : Ah ! Ça m'intéresse. Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. Il est dans ma PAL depuis bien longtemps celui-là. Son statut culte m'effraie un peu...

    J'ai aussi sa suite, "La Liberté Eternelle", écrite 25 ans plus tard. Il va bien falloir que je m'y mette un jour... ;)

    RépondreSupprimer
  4. Il se lit très bien même aujourd'hui ^^

    RépondreSupprimer
  5. Y'a une vieille version de ce livre qui m'attend... faudra bien que je m'y mette. Cela me tente bien en plus.

    RépondreSupprimer
  6. Comme le suggère SBM, je crois que j'ai préféré la version BD. Même si le bouquin est pas mal. Joe Haldeman est d'ailleurs le scénariste de la BD. De mémoire, les dessins sont de Marvano.

    RépondreSupprimer