samedi 31 janvier 2009

Le navire aux esclaves - Robin Hobb

Les aventuriers de la mer - Tome 2
Enfin de l'action dans ce deuxième tiers du premier tome (dans la version originale) des Aventuriers de la mer. Nous avons droit à un abordage, un combat dans un bordel, une chasse aux "ours de mer", une tentative d'enlèvement, une amputation, une attaque de serpents de mer et j'en passe. Robin Hobb ayant choisi des aventures maritimes, beaucoup des différents personnages sont éparpillés sur les mers. Ce qui permet à l'auteure de nous régaler d'histoires individuelles mouvementées. Elle n'en oublie pas pour autant de continuer à fouiller en profondeur la psychologie des personnages pour notre plus grand bonheur. Nous avons même droit à la peinture extrèmement réaliste et assez savoureuse de l'adolescente rebelle qui rêve de toilettes suggestives et de rendez-vous amoureux. Je vois là pour ma part l'une des grandes qualités de Robin Hobb, son souci de ne pas négliger, étant elle-même une femme, son lectorat féminin. Il y en a par conséquent pour tous les goûts (En ce qui me concerne je suis client aussi bien des aventures musclées (et cocasses) du pirate que des déboires sentimentaux de la jeune fille).
Avec cette deuxième partie se confirme mon sentiment que ces Aventuriers de la mer sont encore meilleurs que L'assassin royal.
J'ai attaqué la lecture de la troisième et dernière partie de ce premier tome (Ship of magic) à l'issue de laquelle je m'autoriserai une pause afin de pouvoir passer à d'autres oeuvres. Mais désormais je tâcherai, chaque fois que cela sera possible, de m'en tenir au découpage initial des ouvrages d'auteurs étrangers, ceci afin de coller au plus près des intentions originelles de ces auteurs.
Je ne dis pas merci aux tronçonneurs ... pardon aux éditeurs français. Il me semble que ce métier était bien plus respectable auparavant. Ca y est, je m'énerve.
Critique du premier tome vf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire